• C’est parti pour un fourreau de ceinture, une première...

    Tenue de soirée pour le Chevrillard...

    Tenue de soirée pour le Chevrillard...

    Tenue de soirée pour le Chevrillard...


    votre commentaire
  • Mes premiers fourreaux en Kydex...

    C'est parti les amis.

    J'habille toute la famille, mais dans un premier temps une petite presse pas chère :).

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Après une déconvenue concernant la charnière et le modèle type "Croque-monsieur" j'ai opté pour 46 € et deux pinces de serrage... le top !

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Le Kiri :

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Le S-Neck :

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Le Nordick :

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Le Météor :

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Le Doffice :

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Mes premiers fourreaux en Kydex...

    Conseils :

    Le "ramollissement du Kydex se fait dans un four traditionnel sur une plaque métallique à une température de 160°C (pour moi...).

    Je place ensuite à l'aide d'une spatule le Kydex sur la presse avant d'y installer l'objet à mouler, de replier le Kydex ou d'y poser une autre plaque.

    Le temps de presse correspondant au refroidissement du Kydex est d'une quinzaine de minutes.

    Et voilà, à vous !

     

     


    votre commentaire
  • C'est parti, je me lance dans la création d'un étui en Kydex pour le S-Neck...

    Cette matière semble assez géniale et permet aussi de laisser libre cour à son imagination pour la création de toutes sortes d'étui, fourreaux, holsters, etc.

    Je vous soumets quelques liens ou trouver la matière première. Ce n’est pas très couteux et le Kydex est vraiment facile à travailler.

    De prochains articles seront l’occasion de partager mes premières réalisations…

    Tutoriels vidéo ou photos : 

     


    votre commentaire
  • Aller, je m’attaque à la réalisation d’un couteau d’office, lame Damas carbone, plaquette résine et rivets mosaïque...

    Naissance du Météor !

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Cette fois, j'ai fait le croquis avant, pour avoir une bonne idée. J'ai aussi fait une ébauche de maquette en bois (un profil) avec ma scie à chantourner afin d'avoir une idée du gabarit et de la prise en main.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Ensuite, j'ai dessiné sur une barre Damas carbone le profil avant d'attaquer à la disqueuse la matiere.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Le résultat est brut... avant un début de finition, toujours à la disqueuse, mais en changeant de disque (disque à lamelle).

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Le travail sur la lame et l'émouture à la disqueuse avec un disque à lamelle demande un peu de dextérité...

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Perçage du passe-lacet, perçage du manche en prevision des plaquettes et rivets mosaïque, ébauche de guillochage (à la DREMEL), polissage grossier au papier de verre.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Aller maintenant, on va faire dans la finesse... Dessin sur les plaquettes de la forme du manche et direction la machine à chantourner... un plaisir.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Collage de l'intercalaire sur chacune des plaquettes, puis collage des plaquettes et des rivets.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Finition du manche à la disqueuse, mais surtout au papier de verre... on termine par un grain à 6000 pour un beau rendu...

    L'aiguisage à la pierre à eau va ternimer mon humble réalisation car même un beau couteau, s'il ne coupe pas, n'est pas digne de s'appeler ainsi...

    Le résultat final ou presque... je vais retravailler la lame, et l’émouture en particuliers. On est quand même pas mal. 

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

     

    Bien débuter en coutellerie - épisode 4

    Et voila, je suis pleinement satisfait. Le travail de la resine, la mise en place d'intercalires rouges, le guillochage donne un aspect presque pro...

    Son trenchant rasoir lui donne toute sa noblesse... Il n'y a plus qu'à trouver un poulet à désosser.

     


    votre commentaire
  • La saison phare débutée à l’été continue au travers de ce troisième épisode arrivant un peu tardivement après l’été... je m’en excuse.

     Je me suis focalisé ces derniers mois à modifier le célèbre opinel. En voici l’aperçu (y a une hache aussi !!! ).

     Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    En m'appuyant donc sur le relooking d'Opinels numéro 8, je vais essayer de vous faire découvrir les procédés mis en œuvre au travers de plusieurs photos des outils utilisés et des étapes franchies.

     Croquis :
    Il peut sembler inutile ou superflu, mais il est en fait bien utile pour tracer sur son couteau les contours de la matière à éradiquer… sur le manche comme sur la lame.

     Bien débuter en coutellerie - épisode 3

     Travail sur le manche :

    • Disqueuse… un peu trop abrasif mais très utile pour dégrossir. Il m’est arrivé de massacrer un manche avant de me rattraper pour au final obtenir une pièce originale… Utile aussi pour les inserts et rivets métalliques.

     Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Scie à chantourner : super pratique et précise pour découper le bois du manche, des plaquettes…

     PHOTO A VENIR

     

    • DREMEL : Avant la finition, la DREMEL et le disque qui va bien va permettre de finaliser la forme générale du manche et aussi aider à polir les inserts métalliques (acier, laiton, cuivre, rivets,…

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Papier de verre : j’ai découverts récemment du papier de verre sur plastique. Résistant cela permet d’épouser la forme et d’obtenir un polissage du bois remarquable.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Paille de fer : la paille de fer peut venir terminer la finition du papier de verre.

    • Inserts, rivets : là il faut dire que j’ai mis le paquet ! Rivets mosaïque, tube acier ou cuivre… il n’y a qu’une limite, votre imagination.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Colle bi-composant époxy : pour coller tout ça !!!

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Teinture, vernis : touche finale, la teinture plus ou moins claire ou foncée, avant le vernissage qui permet de figer celle-ci et de donner un rendu final impeccable.

    • La ficelle, lacet, cordelette : et oui à quoi sert le passe-lacet si ce n’est à mettre une cordelette, ficelle ou lacet en cuir orné pour rajouter une touche personnalisée.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

     

     La lame :

    Le croquis est utile ici pour trouver la forme qui vous conviendra et pour ajuster sa forme au manche modifié.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Forme : Avec la disqueuse, là on est pas mal, et il faut retirer de la matière… ici de l’Inox ! La disqueuse est l’outil idéal quand on a pas de backstand . Je préconise de tracer sur la lame le dessin de ce que l’on souhaite.

     Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Guillochage : l’imagination n’a plus de limite dans ce domaine. Lime et DREMEL sont les bons outils pour faire l’ébauche du guillochage. Ensuite une bonne pâte, ma perceuse avec un disque à polir et c’est parti.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

     

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Polissage : comme pour le guillochage, j’utilise de la pâte à polir et un disque lustrant pour la lame pour lui rendre un aspect miroir…

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    • Aiguisage : je ne sais pas si c’est le top, mais mon Worksharp Kevin Onion Edition donne un résultat remarquable avec un tranchant rasoir. J’ai dernièrement acheté une courroie cuir pour obtenir l’aiguisage parfait.

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Le petit nom :

     

    Même si cela peut sembler anecdotique, il est à mon sens important de baptiser sa réalisation avec un nom approprie. L’imagination la aussi n’a pas de limites .

     

    Ici, un Flibustier, l’Ingénue, le Spartan, l’Ultima, le Piroguier, l’Iconoclaste, le Fléau d’armes…

    Bien débuter en coutellerie - épisode 3

    Le prochain numéro traitera de mon premier " vrai " couteau droit sur le modèle d'un couteau d'office. Soyez indulgents... 

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique